La nourriture traditionnelle Maltaise

Plongée dans 29 plats et produits typiques de l’île de Malte.

Bien évidemment, la situation géographique et l’histoire de Malte ont fortement marqué sa gastronomie. Les influences ont été nombreuses (grecque, sicilienne, espagnole, nord-africaine, Moyen-Orient, française, anglaise) et c’est pourquoi on retrouve beaucoup de pâtes, pizzas, pâtisseries aux amandes… tomates, olives, câpres.
Comme ailleurs, les Maltais déjeunent souvent sur le pousse, et avec le développement du tourisme, vous trouverez partout, y compris en foodtrucks, toutes sortes de mets plus ou moins exotiques mais nous vous conseillons de goûter plutôt les plats traditionnels qui sont nombreux et à base de produits frais.

 

Le pain maltais

Les Français à l’étranger regrettent leur baguette journalière. Il semble que les Maltais à l’étranger, eux aussi, regrettent leur pain. Le village de Qormi est réputé avoir les meilleurs boulangers mais vous pourrez en trouver partout. Aussi bien au supermarché que dans les tout petits commerces de proximité.
1. (Ħobż tal-Malti ) Ce pain, qui peut être de différentes tailles, est dur et craquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Les Maltais en consomment, pour leurs sandwichs bien sûr, mais également en toute occasion, pour accompagner les plats, saucer…
2. Ftira : sorte de « pan bagnat » garni de tomates, thon, câpres et olives.

 

Snacks et entrées

3. Hobz biz-zejt : fait à base du traditionnel pain maltais moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. Il est imbibé d’huile et de tomate fraiche et peut être garni de câpres, olives, thon ou anchois.
4. Bigilla : le pain maltais accompagne un pâté de fèves épicé.

5. Pastizzi : ce sont de petits friands feuilletés traditionnels et bon marché garnis de ricotta ou de purée de pois.

 

6. Qassatat : minis tourtes garnies de fromage, pois ou épinards.

 

Soupes

7. Aljotta : soupe de poissons avec ail, oignon et tomate.
8. Minestra : il s’agit d’une soupe épaisse à base de divers légumes frais de saison et accompagnée d’épaisses tranches de pain et d’huile d’olive.
9. Soppa tal-Armla (soupe de la veuve) : c’est une soupe simple et goûteuse faite, entre-autres, avec des pommes de terre, de l’ail, du chou-fleur et du ġbejniet (fromage maltais).
10. Kusku : est une soupe composée de petites pâtes de fèves fraîches et de petits pois, accompagnée du fromage de chèvre de Gozo.

 

Poissons

11. torta-tal-lampuki : le lampuki est un poisson apparenté à la daurade. C’est un mets saisonnier dont les Maltais attendent avec impatience le passage vers le 15 août et jusqu’à la fin de l’année. Traditionnellement dans ce plat il est préparé en croute avec des épinards du chou-fleur, des noix et raisins secs.
12. Pixxispad : encore un poisson péché localement, l’espadon. En steak, il est frit à l’huile d’olive et on ajoute juste du citron.
13. stuffat tal-qarnit : Poulpe en ragout. Il est souvent également dégusté en sauce tomate avec des pâtes.
14. Spaggetti Rizzi : la cuisine Italienne et Maltaise ont fusionné en nous présentant des oursins tout droit sortis de la mer sur un lit de spaghettis.

 

Viandes

15. Tal-Fenek : A Malte, on mange du lapin depuis des siècles. Si vous le commandez dans un restaurant, assurez-vous que l’on vous serve de la viande locale car le lapin Maltais est de bien meilleure qualité que le lapin importé.
On le sert mariné et cuit dans une sauce au vin rouge (Stuffat Tal-Fenek) , sauté à l’ail et cuit au vin blanc accompagné de salade et de pommes au four ou de frites(fenek mogli) , ou encore dans un plat de pâtes (pennes) en petits morceaux rissolés au vin blanc et aux herbes Lesbiz-zalzatal-fenek.
16. Le bragioli : c’est une sorte de paupiette de bœuf émincé préparée avec des œufs, du bacon et de la mie de pain et revenue dans une sauce au vin.
17. L’ilsien biz-zalza pikkanti est une langue de bœuf servie avec une sauce aux câpres maltaises.
18. Le timpana est un gratin aux macaronis, garni de viande hachée. Pas cher mais pas toujours très fin.
19. Brungiel Mimli : à base d’aubergines juteuses qui sont farcies à la viande de bœuf et de porc puis cuites au four.

 

Saucisses

20. (Zalzett Malti) : C’est la saucisse Maltaise traditionnelle.

 

Desserts

21. Le figolla est un gâteau traditionnellement fait pour fêter Pâques. Il s’agit d’un gâteau sec à la pâte d’amande et au citron.
22. Le qubbajt ou nougat est sans doute le plus populaire des desserts. Incontournable.
23. Le qaghaq ta’l-ghasel, un biscuit fourré à la figue qu’on trouve plus particulièrement autour de Noël.
24. Le pudina (pudding anglais) est une sorte de pain perdu, auquel on ajoute des œufs, de la vanille, des fruits confits, des raisins secs, des écorces d’orange et une goutte de rhum ou de brandy.
25. Le prinjolata est un gâteau fait à base de biscuits à la cuillère, cerises glacées et pignons.

 

Boissons

26. L’eau : Bien que potable, l’eau du robinet n’a pas très bon gout car il s’agit d’eau dessalée. Il est donc préférable de consommer de l’eau en bouteille.
27. Le kinnie : Très populaire, on en trouve partout. Il est fait à base d’herbes aromatiques, d’épices et d’oranges amères. C’est un peu le Coca local donc très sucré.

28. La bière : La Cisk ! Encore un produit local et bon marché que cette bière blonde crée il y a plus de 90 ans !

 

29. Les Vins : Les premières vignes ont été plantées par les Romains. Les chevaliers les ont également développées mais les Britanniques leur préférèrent le coton !
Les vignes firent leur réapparition au début du 20e siècle. Le vignoble est, comme le pays, limité et la quasi-totalité de la production est consommée sur place. Produits à partir de 2 cépages locaux auxquels ont été adjoints plusieurs cépages Français, le vin Maltais est d’une qualité tout à fait correcte. Chacun des 3 producteurs produit même une cuvée de prestige.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *