20 Avantages et inconvénients à Malte

Vous rêvez de l’Archipel de Malte, d’y séjourner, de vous y installer. Des questions sans réponses se bousculent dans votre tête. Notre article est basé sur des retours d’expériences d’expatriés de Malte. Nous vous donnons les points positifs et négatifs de l’île.

postifis et negatifs de malte

 

Trouver une maison ou un appartement

+ : Les locations et le montant des transactions immobilières (appartements et maisons) sont tout à fait bon marché à Malte. L’offre locative (appartements, maisons) est très large. Vous trouverez aisément un appartement en location ; par exemple, en dehors des quartiers côtés, pour environ 700 euros, un T3 meublé, en bon état. Les dépenses d’eau et d’électricité ne sont pas élevées ; tablez sur un montant mensuel de 50 euros par personne.
 : Ces derniers temps, on assiste à un fort renchérissement des prix. Les locations dans les quartiers prisés par les expatriés (Sliema et St Julian) atteignent des montants exorbitants (jusqu’à plus de 1000 euros). Les prix ont également tendance à augmenter à la fin du printemps et en septembre avec l’arrivée d’un plus grand nombre de touristes et d’expatriés. Le prix d’un appartement ou d’une maison a aussi fortement augmenté en raison du succès de Malte depuis 10 ans.

 

Prix des restaurants et bars

+ : Le montant des dépenses de la vie quotidienne est peu élevé par rapport à celui de la plupart des autres pays européens. Les restaurants sont nombreux et la nourriture plutôt bon marché. Vous pourrez, par exemple, vous offrir une pinte de bière autour de 1.50 euros. Attention à bien choisir votre restaurant grâce à notre rubrique sur le sujet.
 : Les restaurants se ressembles, c’est souvent les mêmes menus « Pizza, Pâtes, viande, fruits de mer » avec une qualité de service parfois déplorable.

 

Internet et téléphonie

: Les coûts d’accès à internet et au téléphone ont baissé ces dernières années. Avant autour de 60€ pour appels illimités, ce type de forfaits coûte à présent entre 35€ et 40€. Avec la 4G et même 4G+.
Internet est très rapide, entre 50Mbps et 200Mbps et la fibre s’installe rapidement.
Comptez environ 40€ par mois pour les pack TV + internet.

 : Il y a uniquement 3 opérateurs pour internet : GO, Melita, Vodaphone. Attention, les services clients, notamment de Melita n’ont pas bonne réputation.

 

Langue parlées

+ : L’anglais -tout comme le maltais- est une langue officielle. Il est utilisé par 88 % de la population. Il est repris sur tous les documents officiels, les panneaux de signalisation, les menus, … La télévision vous permettra aussi de vous familiariser avec la langue de nos proches voisins, les italiens. Les Maltais comprennent souvent l’italien voir un peu de Français, gare à vous 🙂
 : Votre méconnaissance du maltais (langue fort difficile à maîtriser), vous empêchera toujours de devenir un membre à part entière de la communauté maltaise, entre eux ils parlent bel et bien le Maltais et rarement en Anglais. Leur Anglais est pour la plupart moins élaboré que celui de Grande Bretagne, mais du coup plus facile à comprendre.

 

Se soigner

+ : Tant que vous bénéficierez d’un statut officiel de salarié à Malte, vous aurez accès, sans frais, à des soins de qualité au Mater Day Hôpital ou, à Gozo, au General Hôpital. Ainsi que dans les nombreux « Health care center/Polyclinic » de la ville où vous vivez. Si vous ne travaillez pas encore, vous êtes couverts jusqu’à 6 mois si vous avez votre carte Européenne d’assurance maladie.
Souscrire à une assurance santé individuelle est une démarche peu coûteuse. Pour une couverture santé privée minimum, comptez dans les 360€ par an si vous avez la trentaine.
Donc pour 360 euros annuels, vous pourrez avoir une bonne couverture santé. Grâce à elle, vous pourrez consulter des médecins du privé. Vous éviterez ainsi les délais d’attente du système public de santé.

 : Moins de choix pour les médecins, médicaments généralement non remboursés.

 

Sécurité

+ : En matière de criminalité, la réputation de Malte n’est plus à faire. Malte jouit donc d’un très haut niveau de sécurité par rapport aux autres pays européens. L’indice de sécurité y est de 73/100 contre 56/100 pour la France, la Suède, la Grande Bretagne. (Source)
–  : En revanche, la petite délinquance (cambriolages, vols, pickpockets,…) est en augmentation. Même si elle reste largement inférieure à celle que l’on trouve ailleurs, elle pèse aux Maltais qui -il y a peu de temps encore,- laissaient leurs maisons et leurs voitures ouvertes. C’est encore le cas dans certains villages…

Crime malte graphique capture site numbeo

L’indice de criminalité est aussi très bas à 26/100 presque aucuns pays n’est aussi bas sauf par exemple la Suisse et le Danemark. (source numbeo.com)

 

 

Se déplacer

+ : Compte tenu la petite taille de Malte, vous aurez presque toujours accès, via les transports publics (même si c’est parfois avec de faibles fréquences), à n’importe quel point géographique.
Les transports publics sont abordables en utilisant la carte d’accès au transports. Vous pourrez vous procurer la Tallinja Card en ligne via ce site → https://www.publictransport.com.mt/en/
Vous payez à chaque voyage mais le maximum prélevé par jour sera 0.50€ par jour et 26€ par mois, après même si vous voyagez plus c’est gratuit !
 : Le respect des horaires des bus est rare. Prenez donc l’habitude de vous organiser en anticipant une fréquente perte de temps.
En dehors des artères principales, le réseau routier maltais est dans un état déplorable. Les routes étroites et sinueuses ne permettent pas d’absorber l’augmentation constante du trafic routier, d’où d’incessants problèmes d’embouteillages. Le nombre des accidents sur la route est élevé. Au volant, habituez-vous à compter d’office avec l’imprudence et l’incivilité des autres conducteurs ; sans parler de la police qui ne semble pas avoir l’envie de faire appliquer la loi…il n’est pas rare de voir des Maltais violer le code de la route devant la police sans aucunes conséquences.

 

Traits de caractère de la population maltaise

: La gentillesse des maltais vous surprendra et vous touchera souvent. En tant qu’étranger, vous ne serez que très exceptionnellement discriminé, sauf dans certains magasins attention au prix gonflés. Les Maltais aident encore énormément les touriste alors qu’ils envahissent l’île ! Leurs gentillesse et leur entraide est légendaire. Surtout hors des quartiers touristiques. L’ambiance dans certains villages typiques ressemble au sud de L’Italie, avec les anciens assis devant leur maison sur une chaise.
 : Parfois ils n’assument pas leurs torts et essaient de trouver quelque chose à répondre plutôt que de s’excuser d’un manque de professionnalisme. Aussi attention en affaire ils sont impitoyables, mieux vaut avoir tout par écrit car ce qui est dit n’a parfois que peu de valeur. Des anges sur la terre ferme, ils deviennent démons sur la route.

 

Trouver un travail

+ : A la fin du printemps et début septembre, il devient aisé de trouver un premier petit job dans le secteur du tourisme et de la restauration. Sinon pour les Français le plus simple c’est souvent de s’orienter vers le monde des jeux en ligne qui recrute massivement. Il n’y quasiment pas de chômage à Malte, du coup les employeurs ont peu de choix. Vous trouverez un travail à coup sûr. Reste à voir si le salaire suivra…
 : De nombreuses entreprises du secteur financier et des jeux en ligne ont leur siège social à Malte. Elles rémunèrent souvent mieux leur personnel qualifié que la plupart des entreprises locales. Elles recrutent fréquemment du personnel étranger avec la maîtrise de plusieurs langues. Compte tenu de l’exiguïté de Malte, rares sont les entreprises locales qui proposent des salaires de haut niveau. Pour de multiples raisons, les maltais ont souvent la préférence des employeurs locaux. Il est très difficile de trouver du travail dans certains domaines de compétence donc faites votre recherche avant; pas vraiment de poste d’astrophysicien à pourvoir!

 

Faire des affaires

+ : Malte offre un environnement économique assez stable avec un faible risque politique et financier. Les niveaux d’imposition à Malte sont très attractifs, en particulier pour les sociétés internationales qui peuvent bénéficier de plans spécifiques. Il est possible de ne payer que 5% d’impôts dans certains cas. Créer une société ou une activité auto-entrepreneur est ultra facile comparé à la France.
 : Travailler avec des entreprises Maltaise peux s’avérer périlleux, il ne faut pas espérer des interlocuteurs très pointilleux. D’autres trouveront les procédures administratives lourdes et compliquées, mais pour les Français cela nous parait 10 fois plus simple qu’au pays !

 

Ouvrir un compte bancaire personnel

: Encadré par le gouvernement maltais, le secteur bancaire, est prospère. On s’accorde à dire qu’il est aussi plus solide qu’ailleurs. Des banques locales, par exemple, The Bank of Valetta, sont implantées à Malte. Vous y trouverez aussi des banques internationales telles HSBC (Royaume-Uni) et Banif (Portugal), et même APS une banque créée par l’église de Malte !
 : Vu le caractère extraterritorial de Malte et l’ombre du blanchiment d’argent, il est courant que les étrangers soient accueillis avec défiance lors de leurs premiers contacts avec une banque. Une réelle patience s’imposait pour l’obtenir -contre dépôt d’une certaine somme d’argent bloquée sans intérêt- une carte bleue internationale donnant accès au crédit et aux achats en ligne.
Il semble, qu’au cas par cas, les choses se débloquent. HSBC et BANIF reste bien mieux que BOV selon les retours de expats. Certains optent même pour des banques en ligne type Sata Bank bien plus rapide et facile !

 

Système éducatif

+ : Le niveau du système éducatif maltais ne laisse globalement pas à désirer. Dans un premier temps, les établissements publics sont gratuits. Dans le public, The University of Malta donne ensuite accès à l’enseignement supérieur et à un certain nombre de spécialités. Les frais d’inscription y sont, en général, modérés. Il existe aussi, à Malte, un grand nombre d’écoles supérieures privées. Leurs frais d’inscription sont souvent inférieurs à ceux réglés dans d’autres pays européens (compter en moyenne, 4500 euros par an). Gros avantage les crèches sont gratuites si vous travaillez sur l’île.
 : Dans le public, le nombre des filières se limite à celles proposées dans votre région (donc, vous n’avez pas le choix). Environ, la moitié des cours sont donnés en langue anglaise et l’autre moitié en langue maltaise. Les cours de religion obligatoires pourraient rebuter un certain nombre d’étrangers.

 

Climat

: Malte est un paradis sur terre où le soleil dispense ses rayons et sa chaleur bienfaisante plus de 300 jours par an. Entre juin et octobre, crème solaire, chapeau et lunettes de soleil compteront parmi vos accessoires préférés. Parce que votre peau le vaut bien.
  : Les hivers maltais sont courts, plutôt doux, mais bien désagréables à vivre. Les maisons maltaises ne sont pas isolées. Elles sont dépourvues de chauffage central. Pour vous réchauffer, vous vous rabattrez sur des radiateurs électriques ou des appareils fonctionnant au gaz. Le plus simple est d’avoir une clim réversible.

 

La vie de tous les jours

+ : A Malte, le contact avec la mer et le soleil explique un stress inférieur à celui que l’on peut éprouver dans d’autres pays d‘Europe. La plupart du temps, la vie menée à Malte autorise aux plus anxieux un rythme de vie plus équilibré, plus lent, un certain « lâcher prise » professionnel.
 : Vous aurez parfois l’impression que des « opportunistes », peu pressés, voleront votre précieux temps ! Traiter avec les petites entreprises locales vous fera comprendre que l’efficacité n’est pas la priorité ici mais bien la douceur de vivre.

 

Maintenant à vous de vous faire votre opinion sur la vie à Malte !

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Vredos dit :

    Les villes au « centre » de Malte sont tellement proches, que parfois on ne remarque meme pas qu on se trouve maintenant dans une autre ville. La superficie de l ile n est pas tres grande non plus, avec seulement 30 km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *